Résistance

Lors de vos interventions, il peut arriver que le patient démontre une certaine résistance face à ce que vous tentez de lui dire. Consultez l’image ci-dessous pour connaître plus en détail les quatre types de résistances (argumenter, interrompre, nier et ignorer).

Aussitôt que vous sentez une résistance, restez calme et changez votre approche! Tentez d’identifier ce qui a amené la réaction de “protection” de la part du patient et corrigez-vous. Revenez à la base! L’empathie et les outils de communication (questions ouvertes, reformulations et reflets) restent vos meilleurs outils dans ces situations.

Voici un exemple de reflet dans une situation de résistance :

Patient : Ce n’est pas important de cesser de fumer, on va tous mourir un jour de toute façon.

Ph : Vous n’êtes pas inquiet pour votre santé pour le moment et vous pensez qu’il n’est pas utile de cesser de fumer.

Souvenez-vous de ne pas argumenter dans ce type de situation. Vous ne ferez pas changer d’avis le patient de cette façon!